le métier.

pharmacien hospitalier

Travail de l’ombre, le métier de pharmacien hospitalier est pourtant essentiel. Garant(e) de la bonne utilisation et de l’approvisionnement des médicaments aux patients, il ou elle assure de nombreuses missions. Uniquement accessible sur concours, cette profession polyvalente offre un salaire très attractif.

trouvez votre futur emploi

les missions.

quelles sont les missions du pharmacien hospitalier ?

Le pharmacien hospitalier ou la pharmacienne hospitalière est responsable des médicaments et du matériel médical au sein d’un établissement de soins. Assurant le service de garde pharmaceutique et la préparation des produits, il doit gérer une multitude d’autres éléments, tels que :

  • Les stocks des produits pharmaceutiques (en gérant les achats sans dépasser le budget) ;
  • La validation des prescriptions des patients (en veillant à ce qu’il n’y ait pas de contre-indication ou d’interaction avec d’autres traitements) ;
  • La sécurité et la stérilisation des dispositifs médicaux ainsi que la qualité des produits utilisés ;
  • Les essais cliniques ;
  • La formation au bon usage du médicament dans chaque service.

formations, compétences et secteur d'activité.

comment devenir pharmacien(ne) hospitalier/hospitalière ?

Le métier de pharmacien hospitalier nécessite un diplôme d’État uniquement accessible sur concours. Voici les étapes à franchir afin de décrocher ce précieux sésame.

quelles formations pour devenir pharmacien hospitalier ou pharmacienne hospitalière ?

La première étape est de réussir le parcours d’accès spécifique santé (PASS). Après cette première année à l’université, les candidats au métier de pharmacien hospitalier se lancent dans une formation de cinq ans, se constituant de cours théoriques et de stages pratiques. Après validation de la quatrième année, l’étudiant(e) doit réussir le concours national de l’internat en pharmacie. Il ou elle entre ensuite dans le troisième cycle d’études, qui dure au minimum 4 ans, avant de pouvoir enfin obtenir le diplôme d’État de docteur en pharmacie.

quelles compétences pour être pharmacienne ou pharmacien hospitalier ?

La rigueur et la précision sont des qualités indispensables pour exercer le métier de pharmacien hospitalier. Ce(tte) professionnel(le) doit, en effet, jouer un rôle de conseil très important auprès des différents services de la clinique ou du centre de soins. Il ou elle doit également faire preuve d’organisation et toujours garder une vue d’ensemble. Il faut, en effet, jongler entre l’anticipation des besoins de l’hôpital, le respect des contraintes budgétaires et la prise de décisions plus urgentes. Ayant plus d’une corde à son arc, le pharmacien hospitalier ou la pharmacienne hospitalière doit être multitâche. Amené(e) à devoir rencontrer de nombreux interlocuteurs différents tout au long de ses journées, il ou elle doit avoir de grandes compétences relationnelles, comme l’écoute et le travail d’équipe.

Le pharmacien hospitalier ou la pharmacienne hospitalière doit inspirer naturellement confiance. La fiabilité est une qualité recherchée dans ce métier.

Les 3 compétences clés :

  1.   Méticulosité
  2.   Organisation
  3.   Sens relationnel

dans quel secteur exerce la pharmacienne hospitalière ou le pharmacien hospitalier ?

Le travail de pharmacien hospitalier s’exerce essentiellement dans le secteur de la santé. Les places sont assurées dans les établissements de soins privés et publics, tels que les cliniques, les hôpitaux, les centres de rééducation ou socio-médicaux.

salaire et évolution de carrière.

quel est le salaire d’un(e) pharmacien(ne) hospitalier/hospitalière ?

La rémunération mensuelle brute des pharmaciens hospitaliers en début de carrière s’élève à environ 4 200 €. Ce salaire augmente avec l’expérience et les années d’exercice. Un(e) pharmacien(ne) hospitalier/hospitalière peut gagner près de 7 500 € brut par mois en fin de carrière. Une petite rémunération est également prévue pour les étudiants, à savoir 248 € brut par mois en fin de deuxième cycle et un salaire mensuel brut de 2 112 € en fin d’internat.

Source : solidarites-sante.gouv.fr/metiers-et-concours/les-metiers-de-la-sante/les-fiches-metiers/article/pharmacien-hospitalier

quelle évolution de carrière pour un(e) pharmacien(ne) hospitalier/hospitalière ?

Après plusieurs années d’expérience, le pharmacien hospitalier ou la pharmacienne hospitalière peut endosser d’autres responsabilités. Il est par exemple possible d’encadrer une équipe pharmaceutique ou de se tourner vers l’enseignement ou la recherche.

offres d'emploi pharmacien hospitalier

voir plus d'offres

PHARMACIEN HOSPITALIER ASSISTANT (F/H)

Amiens (80)

intérim

40 € / heure

PHARMACIEN HOSPITALIER (F/H) DU 11 AU 15 DÉCEMBRE

Rennes (35)

intérim

28 ,29 € / heure

PHARMACIEN HOSPITALIER (F/H)

Le Mans (72)

intérim

47 ,85 € / heure

soignant en intérim : vos avantages chez appel médical.

Du Compte Épargne Temps à la formation, en passant par la mutuelle, les aides et avantages financiers ou logistiques avec le FASTT, la e-boutique ou le comité social et économique : nous avons pensé à tout. Même à vos loisirs en famille !

avantages intérimaires

nos intérimaires témoignent

Jennifer partage son expérience avec Appel Médical.

Jennifer Tartar - Intérimaire AMP Appel Médical Lens

Christelle a à cœur de proposer des missions qui correspondent aux envies et attentes de chacun.

Christelle Morel-Durduret, Consultante d'agence à l'Appel Médical

Les outils digitaux d’Appel Medical sont un plus dans la gestion du personnel.

Murielle Jamain, Directrice des services de soins infirmiers à Tours

trouvez l'offre qui vous convient