le métier.

aide-soignant

Premier contact entre les patients et le milieu de la santé, l’aide-soignant(e) exerce un métier principalement relationnel. Doté(e) d’une oreille attentive aux confidences, il ou elle apporte un confort moral et physique aux personnes dont il s’occupe.

trouvez votre futur emploi

les missions.

quelles sont les missions de l’aide-soignant(e) ?

L’aide-soignant ou aide-soignante travaille toujours sous la responsabilité des infirmiers. Ses missions principales sont de veiller à l’hygiène et au bien-être des patients. Il ou elle est la première personne qui peut communiquer toute évolution de l’état de santé des patients. Parmi ses diverses tâches, il ou elle doit :

  • veiller à l’environnement du patient : nettoyage et désinfection de la chambre, préparation du lit, … ;
  • assister le patient : aide au lavage et à l’habillage, accompagnement lors de promenades, aide à l’alimentation et aux gestes quotidiens, … ;
  • apporter un soutien psychologique, aussi bien au patient qu’à ses proches ;
  • exécuter certains contrôles, comme la prise de la température, la vérification de l’état de pansements, etc.

formations, compétences et secteur d'activité.

comment devenir aide-soignant(e) ?

Le métier d’aide-soignant nécessite certaines compétences. Voici la formation suivre pour décrocher ce poste.

quelles formations pour devenir aide-soignant(e) ?

Il n’existe pas de modalités de diplôme obligatoires pour accéder à la formation d’aide-soignant. La seule condition est d’avoir au moins 17 ans. Les cours sont donnés dans un institut de formation d’aide-soignant (IFAS) et durent 1 an. À la fin de ces études, l’étudiant reçoit un diplôme d’État d’aide-soignant (DEAS). Il peut bénéficier de certaines dispenses s’il est déjà diplômé en tant qu’auxiliaire de vie sociale, auxiliaire de puériculture, ambulancier/ambulancière ou aide médico-psychologique.

quelles compétences pour être aide-soignant(e) ?

Le métier d’aide-soignant(e) allie des capacités physiques à d’excellentes compétences relationnelles. Il ou elle doit non seulement apporter des soins à la personne, mais aussi l’accompagner dans les activités de sa vie quotidienne. L’aide-soignant(e) doit faire preuve d’une grande patience et doit rester calme en toute circonstance. Jonglant entre douceur et fermeté, il ou elle saura assister les patients avec tact et patience, en fonction des circonstances. Il faut démontrer un bon sens de l’observation et d’analyse afin de pouvoir déceler toute dégradation de l’état de santé des patients et en informer l’infirmier ou l’infirmière responsable. Le métier d’aide-soignant exige enfin beaucoup d’empathie et de compréhension pour apporter un soutien moral aux patients et à leur famille.

L’écoute est primordiale afin de se rapprocher des patients et obtenir leurs confidences. Une bonne oreille doit toutefois s’accompagner d’une grande discrétion.

Les 3 compétences clés de l’aide-soignant(e) :

  1. Patience
  2. Empathie
  3. Écoute

dans quel secteur exerce l’aide-soignant(e) ?

Il est possible d’être recruté(e) comme aide-soignant(e) dans un hôpital public ou une clinique privée, ou encore en dehors d’un service hospitalier. On peut également trouver du travail en tant qu’aide-soignant dans des centres d’accueil pour handicapés, des EHPAD ou des services de maintien à domicile.

salaire et évolution de carrière.

quel est le salaire d’un(e) aide-soignant(e) ?

En milieu hospitalier, l’aide-soignant(e) peut espérer gagner 1760 € mensuels net au début de sa carrière. Après une expérience de 5 ans, son salaire peut s’élever à 1838 € net par mois. Au bout de 20 ans d’exercice, la rémunération des aides-soignant(e)s peut atteindre 2334 € mensuels net. En fin de carrière, ce chiffre grimpe à 2954 € mensuels net. Dans la fonction publique, le niveau des salaires moyens varie de 1600 € à 2600 €.

Source : cidj.com

quelle évolution de carrière pour un(e) aide-soignant(e) ?

L’aide-soignant(e) peut se tourner vers une spécialisation après quelques années d’expérience. Il ou elle peut devenir assistant(e) gérontologique, agent(e) de stérilisation ou agent(e) de chambre mortuaire. Il est possible de suivre des formations complémentaires pour devenir aide médico-psychologique, laborantin(e) d’analyses médicales, assistant(e) dentaire ou moniteur-éducateur/monitrice-éducatrice. Après 3 ans d’exercice en temps plein, l’aide-soignant(e) peut poursuivre des études dans un institut de formation en soins infirmiers, à condition de réussir les épreuves de sélection.

offres d'emploi aide-soignant

voir plus d'offres

AIDE SOIGNANT (F/H) EN SOIN À DOMICILE EN JUILLET

Rennes (35)

intérim

13 € / heure

14 june 2024

AIDE SOIGNANT EN SOINS À DOMICILE (F/H)

St Malo (35)

intérim

12 - 16 € / heure

14 june 2024

AIDE SOIGNANT (F/H)

Dijon (21)

intérim

12 ,92 - 21 ,79 € / heure

14 june 2024

soignant en intérim : vos avantages chez appel médical.

Du Compte Épargne Temps à la formation, en passant par la mutuelle, les aides et avantages financiers ou logistiques avec le FASTT, la e-boutique ou le comité social et économique : nous avons pensé à tout. Même à vos loisirs en famille !

avantages intérimaires

nos intérimaires témoignent

Guilhen, nous parle de son métier d’infirmier

Guilhen, infirmier intérimaire chez Appel Médical

Estelle a trouvé un équilibre dans sa profession grâce à Appel Médical.

Estelle D. - infirmère DE chez Appel Médical Versailles.

Penda a retrouvé goût dans son métier grâce à Appel Médical.

Penda W. Aide-soignante chez Appel Médical Le Vieil Evreux.

Tiphany est satisfaite de travailler avec Appel Médical.

Tiphany K. Aide-soignante chez Appel Médical Strasbourg

Anthony nous partage son quotidien avec Appel Médical.

Anthony B. infimier DE chez Appel Médical à Lyon.

Lucas nous raconte sa première expérience avec Appel Médical

Lucas, aide soignant intérimaire chez Appel Médical.

Une auxiliaire de puériculture satisfaite de l'accompagnement Appel Médical.

Intérimaire chez Appel Médical à Marseille depuis 2022.

Jennifer partage son expérience avec Appel Médical.

Jennifer Tartar - Intérimaire AMP Appel Médical Lens

Christelle a à cœur de proposer des missions qui correspondent aux envies et attentes de chacun.

Christelle Morel-Durduret, Consultante d'agence à l'Appel Médical

Les outils digitaux d’Appel Medical sont un plus dans la gestion du personnel.

Murielle Jamain, Directrice des services de soins infirmiers à Tours

trouvez l'offre qui vous convient