Près d’1 salarié sur 5 travaille un dimanche par mois

publié le 3 novembre 2015 - 987 vues

    • Partagez sur Facebook
    • Partagez sur Twitter
    • Partagez sur LinkedIn
    • Partagez sur Viadeo
envoyer par email

Le travail du dimanche se « cumule presque toujours avec le travail le samedi, et souvent avec des horaires tardifs ou variables d’une semaine à l’autre », selon la dernière étude du ministère du Travail.

En 2014, 4,2% millions d’employés (18%) ont travaillé au moins un dimanche par mois au cours d’une période d’observation de quatre semaines, selon les données publiées par le ministère du Travail. 12% des actifs déclarent « au moins deux dimanches » travaillés au cours du mois. 64% d’entre eux exercent dans les professions de la sécurité des personnes et des biens, de la continuité de la vie sociale et de la permanence des soins. Trois domaines qui concernent seulement 27% de l’ensemble des salariés, souligne le ministère. De même, le travail dominical s’accompagne d’horaires tardifs ou variables et suit le travail du samedi…

Parmi les non-salariés, 38% d’entre eux travaillent le dimanche et 75% ont travaillé « au moins deux dimanches » dans le mois.

Les professions les plus concernées

60% des gendarmes ont travaillé au moins deux dimanches, près de 40% des agents de police de l’État puis des surveillants pénitentiaires (30%) ou encore des inspecteurs et officiers de police (19%).

Dans le médico-social, 28% des professionnels ont travaillé deux dimanches dans le mois ou encore 58% des aides-soignants et 53% des aides médico-psychiques.

Le secteur de l’hôtellerie est également fortement concerné. Notamment les salariés à la réception es hôtels (73%), des serveurs (51%) ou encore les cuisiniers et commis de cuisine (44%).

D’autres salariés sont davantage sollicités pour travailler le dimanche. 48% des boulangers et pâtissiers déclarent deux dimanches par mois travaillés comme 36% des contrôleurs des transports et 58% des hôtesses et stewards. Les professeurs du secondaire et les enseignants (respectivement 50% et 40%) déclarent également travailler « au moins deux dimanches ».

Les non-salariés, agriculteurs en tête (95%) travaillent régulièrement le dimanche.

Horaires décalés et travail le dimanche

Si le travail le samedi est plus répandu que le travail dominical, 91% de ceux qui travaillent au moins deux dimanches travaillent aussi au moins deux samedis.

Ceux exerçant le soir et la nuit travaillent également plus souvent le dimanche.  Les jeunes et les femmes sont un peu plus concernés par le travail le dimanche. 22% de ceux qui ont travaillé deux dimanches ont moins de 30 ans, contre 19% pour l’ensemble des salariés. 55% des salariés qui ont travaillé deux dimanches sont des femmes. Mis à part le secteur de la sécurité des personnes et des biens, elles sont en effet surreprésentées dans les métiers des services de santé et médico-sociaux et parmi les enseignants.

Ce sont aussi 35% des salariés relevant d’employeurs publics qui déclarent travailler deux dimanches par mois.

Retrouvez d’autres actualités sur http://www.regionsjob.com/actualites